Trois années sur un projet d’ampleur !

Mon précédent article date de septembre 2016. Que m’est-il donc arrivé durant tout ce temps, pour que j’arrête d’écrire ? C’est tout simple, je me suis lancé à cette époque dans un projet qui aura duré trois ans, jusqu’à aujourd’hui, et qui m’a énormément sollicité. Mais c’est aujourd’hui l’heure du bilan et j’ai prévu quelques articles pour vous raconter cette aventure…

En janvier 2017, j’ai eu la chance de débuter un nouveau travail mêlant gestion de projet, communication, événementiel, et travail collaboratif, avec la liberté d’y intégrer autant de facilitation qu’il me semblerait nécessaire. Une carte blanche pour mettre en place à petite et grande échelle différents outils, au service d’un projet ambitieux centré sur l’humain plutôt que sur le profit.

C’est en fait l’Eglise catholique dans ma région qui m’a appelé pour organiser le synode que l’archevêque allait lancer. L’Eglise est évidemment un milieu assez particulier, dans lequel j’ai vraiment appris beaucoup. De nouvelles compétences pour d’autres expériences professionnelles! Mais il faut que je vous explique en quoi ce projet était si enthousiasmant…

Un synode, pour le résumer rapidement, c’est une grande consultation de tous les habitants d’une région pour débattre autour de sujets assez ouverts, et élaborer ensemble les décisions qui deviendront ensuite une feuille de route pour l’avenir. Et à l’échelle d’une région de 600 000 habitants, les réalités locales sont d’une telle diversité qu’il n’était pas possible d’obtenir un résultat satisfaisant sans mettre en œuvre des outils de facilitation tout au long des trois ans de ce projet. J’ai bénéficié d’un poste à temps plein pour organiser tout cela, bien aidé par de nombreux bénévoles impliqués dans les différentes étapes, et par quelques prestataires techniques. Et la ‘magie’ de la facilitation a opéré, de la première réunion de cadrage jusqu’à la fête de clôture…

Si vous voulez savoir comment il a été possible de faire travailler 6000 personnes dans des équipes autonomes, puis de rassembler 300 délégués qui se connaissaient peu pour réussir une belle co-construction, revenez sur ce blog dans quelques jours ou, mieux encore, inscrivez vous. Les prochains articles reviendront en détail sur chacun de ses défis.

 

(Photo de l’article: Image par Gianni Crestani de Pixabay)

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Christian Longet dit :

    Hmmmmmmm ! hâte de lire tout ça.
    A bientôt j’espère.

    A moins que tu n’aies déjà retrouvé une autre aventure incroyable 😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.